Si notre travail est un ministère ou de façon plus étymologique une « vocation », alors nous devons être appelé ! Mais cet appel spécifique pour le travail ne viendra que quand les fondations seront en place.

Dans cet article, nous allons voir quel est notre appel prioritaire, celui qui fonde tous les autres. Nous serons alors sur des bases solides pour découvrir, nous préparer et surtout vivre en accord avec l’appel spécifique de Dieu sur nos vies professionnelles.

pecheurs avec Jésus

Le point de départ : l’appel à suivre Jésus-Christ pour notre salut

« Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » 1 Tim 2 :3-4

Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. 1Cor.1.9

Dieu a un appel pour tous les hommes, celui de les sauver, d’en faire ses enfants d’adoption, de leur donner leur part d’héritage avec Lui. D’après les versets cités ci-dessus, notre appel commun est de venir à Dieu, de connaître la vérité, de vivre en communion avec son Fils, Jésus notre Seigneur.

Le Seigneur Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas rebellé et je ne me suis pas dérobé. Es. 50.5

A celui qui répond à cet appel fondateur, celui de suivre Christ, d’autres appels vont suivre car Dieu ne nous a pas sauvés pour nous laisser oisifs ou inactifs mais pour entrer dans ses projets (Jer 29 :11), dans les œuvres préparées d’avance pour nous (Eph 4 :10). Sur le chemin de Damas, alors qu’il rencontrait Jésus dans la lumière aveuglante qui l’a terrassée, Paul a demandé : « Que veux-tu que je fasse, Seigneur ? » (Act 22.10). Ainsi, nous mettre en mouvement, à la suite de l’appel de croire en Jésus, est une chose naturelle et incontournable !

Nous sommes tous appelés POUR quelque chose de spécifique à accomplir, certes ! Mais surtout nous sommes appelés PAR Jésus, c’est à dire par Dieu Lui-même ! Notre premier appel est d’être réconcilié avec Dieu et de devenir ses enfants (Jn 1 :12)

Un chemin, plus qu’un mode d’emploi

Si l’appel de Dieu est une certitude, le contenu de cet appel n’est pas clair !!
Comment savoir ce que Dieu me demande de faire ?

On voudrait que Dieu nous montre où habiter, avec qui nous marier, quelle école fréquenter, quel type de travail exercer ? Ce serait génial, n’est-ce pas ? Mais dans ce cas, où serait notre liberté d’être nous-mêmes, de répondre de façon volontaire et joyeuse à ce que Dieu place devant nous ou en nous ?

Trouver la finalité de notre vocation n’est ni chose immédiate ni facile. C’est un chemin à vivre avec foi et par la foi. Il est vrai que dans la Bible, Dieu envoie des personnes pour des tâches particulières, mais il n’y a pas tant d’exemples que ça : Noé, Moïse, Joseph, Gédéon, David, Salomon… Vous pourrez en ajouter vous-mêmes quelques autres.

Qu’en est-il de tous ceux qui ne sont jamais nommés ? Comment ont-ils connu ou reconnu leur appel ? Identifié de façon sûre ce que Dieu attendait d’eux ? L’appel de Dieu n’est pas juste une question de « faire », c’est plus profond que de simplement se lancer dans une activité. C’est trouver qui je suis en Dieu, la mission particulière pour laquelle Il m’a placé en ce monde, en ce temps, dans ces circonstances, avec ces dons qui sont les miens. C’est entrer dans son école d’apprentissage pour « devenir » ce qu’il m’appelle à être.

Cela ne vous sera pas donné sans un vrai travail de discernement, de recherche et parfois sans lutte dans la prière.

Vivre cet appel de Christ comme une grâce !

Le seul appel sur notre vie qui soit sans aucune ambiguïté : celui de Christ qui nous appelle à le suivre, ou comme le dit notre texte, « à vivre dans la communion avec Lui ». (1 Cor 1 :9)

Comment répondre à cet appel ?
En changeant notre manière de vivre dans tous les domaines de notre existence.

L’appel à suivre Christ, à lui donner toute autorité dans notre vie, doit être à l’origine de tout ce que nous ferons par la suite, qu’il s’agisse de devenir pasteur ou boulanger, missionnaire ou ingénieure, évangéliste ou coiffeur. Il s’agit de changer de nature, de grandir à l’image de Christ, de faire mourir le vieil homme pour revêtir l’homme nouveau, de nous laisser transformer dans nos pensées pour Lui ressembler toujours d’avantage. 

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12 : 1-2

Quelle grâce de savoir que Dieu a un appel pour nous ! De pouvoir entrer dans ses projets, ceux qu’Il a établis avant la fondation du monde ! (Eph 1 :4) De devenir co-acteur avec Lui dans l’établissement du Royaume de Dieu ! Dieu se révèle à nous et nous envoie. (2Cor 4.1)

En conclusion

Dieu nous appelle ! D’abord à le suivre mais, ce qui vient en complément de façon naturelle et logique, à Le servir ! Dieu a des projets spécifiques pour chacun de nous qu’Il va nous révéler si nous nous attachons à vivre en communion avec Lui. Grâce à notre appel, si nous nous attachons à notre tâche et persévérons, notre vie ne sera ni futile ni flottante. Pour Calvin, suivre notre vocation en Dieu est indispensable pour ne pas « virevolter inconsidérément tout au long de notre vie ». C’est en gardant le cap de notre appel que « chacun supportera patiemment sa situation … à condition d’avoir compris que personne ne porte d’autre fardeau que celui que Dieu lui a mis sur les épaules ».

POUR APPROFONDIR SEUL – OU MIEUX – EN PETITS GROUPES

Le livre de Paul aux Ephésiens est un bon terreau pour comprendre la primauté de notre appel à suivre Christ d’abord, avant de pouvoir Le servir dans ce monde.

Lisez Eph 1:4-12

  • Dans quels versets trouvez-vous l’affirmation que Dieu vous appelle à Lui ?
  • Quelle différence cela fait-il de vous savoir appelé par Dieu lui-même ?
    Quelles sont les promesses de Dieu attachées pour vous à cet appel ?
  • Quelle réponse Dieu attend-il de vous en écho à ses promesses ?

Lisez Eph 2 :8-10

  • Qu’est-ce qui vient naturellement avec notre appel à suivre Christ ?
  • Pourquoi cela fait-il de notre vie, une vie « riche » ?
  • Avons-nous une quelconque fierté à en retirer ?

Lisez Eph 4 :17-24

  • Avec l’appel à suivre Christ, vient aussi l’appel à la sanctification. Comment Paul l’illustre-t-il ?
  • De quoi devons-nous nous dépouiller ? Que devons-nous revêtir ?
  • Quel sera l’impact de ce chemin de sanctification sur la fécondité de votre vie sur terre ?

En réponse à cet appel de suivre Christ et de le servir au mieux, quelle décision allez-vous prendre aujourd’hui pour entrer dans ses projets pour vous ? Priez en groupe à ce sujet. 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu