Le 19 janvier 2021, un projet de loi visant « à affirmer le libre choix de sa fin de vie et à assurer un accès universel aux soins palliatifs en France », a été déposé.

Ce projet de loi a été relayé avec force publicité par l’Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité (ADMD), association prônant l’euthanasie en surfant sur la peur de la douleur et de l’inconfort, alors que grâce aux soins palliatifs, il est possible, comme le proposait la Loi Léonetti de 2005, « d’avoir une fin de vie digne et accompagnée du meilleur apaisement possible de la souffrance » : La fin de vie ne doit pas être envisagée comme le début de la mort, mais comme un moment de vie qui la précède, au cours duquel la personne doit être préservée dans sa dignité et dans ses droits.

L’euthanasie n’a rien de « digne » en effet, car elle amène à considérer comme indigne les derniers moments de vie d’une personne humaine, alors que la dignité humaine, plutôt que de donner la mort, tend au contraire à donner un moment de vie intense et du sens à un départ apaisé de la personne. C’est cette approche qui est en adéquation avec nos valeurs chrétiennes.
D’autre part, la référence à l’exemple belge et les dérives de l’application de leur loi sur l’euthanasie est inquiétante (cf article sur le site du CPDH)

Avant d’arriver sur les bancs de l’Assemblée Nationale au printemps prochain, une Convention Nationale réunie sous l’égide du CESE (Conseil économique, social et environnemental), conformément à sa mission de carrefour de la participation citoyenne, va réunir 150 participants tirés au sort dans la population française pour statuer sur le projet. Les travaux de cette Convention commencent le 9 décembre et devraient durer jusqu’en Mars 2023.

Il est donc temps de nous informer, de réfléchir et de prier au sujet de cette initiative majeure qui ne peut laisser indifférents les chrétiens que nous sommes ! Il s’agit d’une question fondamentale qui remet en cause la valeur de la vie humaine et donc le type de société que nous voulons pour demain.

Mobilisation dans la prière et le jeûne  :
Les 7, 8 et 9 décembre 2022

 

Cette action, portée de façon coordonnée par le CPDH et C-PROACTIF est ouverte à tous les chrétiens de nos églises qui sont appelés à se mobiliser dans la prière afin que la valeur que Dieu donne à l’homme puisse être préservée dans notre société.

 

Déroulement :

    • Chaque jour une information avec une méditation et des sujets de prière vous sera envoyée par nos réseaux sociaux :

      • 7 décembre : Focus sur les médecins et monde de la Santé
      • 8 décembre : Focus sur l’opinion publique et la population française
      • 9 décembre : Focus sur les autorités et les pouvoirs publics
  • le 9 au soir, jour de démarrage de la Convention Nationale, un rassemblement national de prière sera organisé en ligne.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour nous rejoindre le 9 au soir pour le rassemblement de prière en ligne