Le serpent et la colombe

« Voici je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ; soyez donc rusés comme les serpents et candides comme les colombes. » Matthieu 10:16

Cela pourrait ressembler au début d’une fable de La Fontaine mais c’est bien Jésus qui parle ! Il nous envoie dans le monde et Il sait bien que ce monde ne nous est pas favorable. Nous y sommes envoyés pour agir, pour transformer nos environnements avec les valeurs de l’Evangile mais ce monde ne nous attend pas et surtout, il va déployer toutes ses armes pour nous empêcher de le faire librement. Alors, quelle est notre marge de manoeuvre ? 

Comment être, à la fois, serpent et colombe ?

colombe

Lorsque nous pénétrons le monde du travail, nous sommes très vite confrontés à la dure réalité des loups : la compétition qui peut rendre les collègues hypocrites, peu collaboratifs, récupérateurs du travail des autres.., le mensonge avec les fausses promesses faites aux clients, les rapports d’activité arrangés …, la cupidité et la lutte pour le profit qui fait passer les questions déontologiques de service et de qualité au second plan …

Ne pas nous cacher la réalité 

Notre Dieu connait ces choses ! Jésus les a aussi vécu durant sa vie terrestre. Il ne nous demande pas de les nier mais de les regarder en face. En effet, comment pourrions-nous combattre ce que nous refuserions de voir ? Soyons rusés comme le serpent qui voit clairement “le dessous des cartes”, les intentions cachées, ce qui est réellement en jeu, au-dessous des discours de façade. Ce n’est que dans cette clairvoyance et ce discernement que nous serons capables de nous dissocier de ces chose et de livrer le combat face aux vrais adversaires.

Y agir avec les armes de Dieu et non les nôtres !

Mais en même temps, les armes avec lesquelles il nous est demandé de combattre ne sont pas celles du monde ! Pas de vengeance face à une offense, pas de manipulation ni de médisance pour anéantir un collègue peu scrupuleux … La brebis n’a pas de défense et face au loup, elle semble bien peu armée ! Mais elle plane comme une colombe : elle s’arrache à la glaise et vole. Elle voit haut et elle accède à des réalités spirituelles que l’homme collé à la terre n’appréhende pas. La colombe prie : elle apporte au Père tout ce qu’elle a vu afin de Lui demander d’agir dans sa réalité de travail. Selon les cas, de lui donner de la patience ou du discernement ou une parole de connaissance qui va confronter les intentions cachées.

Il va nous falloir du courage pour le vivre au quotidien car par nos propres forces, cela semble juste impossible ! Notre vielle nature aura vite fait de nous inciter à agir comme des loups au milieu des autres loups … Et dans ce cas, notre impact et notre témoignage seront morts …

“Ce n’est pas un esprit de timidité (de faiblesse) que Dieu nous a donné,
mais un esprit de force, d’amour et de sagesse” 2Tim 1:7

Seul le Saint-Esprit peut nous donner la force, l’amour nécessaire et la sagesse pour le faire ! La force de résister à la tentation d’entrer dans la bagarre comme un loup, l’amour pour rechercher dans toutes ces situations le bien des personnes et la sagesse pour trouver les bons outils, les bons moments, les bonnes paroles…

Etre rempli du Saint Esprit : un impératif

En conclusion, nous n’avons pas d’autre choix que d’être remplis du Saint-Esprit quand nous allons au travail ! Lui seul peut nous donner le discernement nécessaire et la capacité de réagir en enfants de Dieu dans nos diverses situations. Alors notre parole ne sera plus la notre mais celle de Dieu : une parole agissante et extérieure au monde, une parole qui apporte guérison et vie au cœur d’un monde en souffrance.

Si vous avez déjà vécu des expériences de ce type, en laissant Dieu prendre les commandes dans une situation professionnelle difficile, n’hésitez pas à venir le partager dans le groupe de la communauté : nous en serons tous fortifiés !

POUR APPROFONDIR SEUL – OU MIEUX – EN PETITS GROUPES

Voici quelques questions pour vous aider à approfondir cet enseignement seul ou en petit groupe :

1. Etes-vous d’accord avec la façon dont sont caractérisés dans cet article les postures du  “serpent”  et de la “colombe” dans notre vie chrétienne. Auriez-vous d’autres caractéristiques à leur ajouter ? 

2. D’une façon générale, dans votre vie professionnelle, êtes-vous plutôt “serpent” ou “colombe” ?   Qu’est-ce qui vous permet de le dire ? 

3. Si vous êtes “serpent”, capable de déceler les motifs cachés, les enjeux des différentes situations, de  quoi cela vous a-t-il protégé ? A quel combat spécifique cela vous a-t-il engagé pour faire émerger la transparence et la vérité  ?   

4. Si vous êtes “colombe” , choisissant de mener les combats par la prière et laissant à Dieu le choix des armes, quelles délivrances avez-vous expérimentées ? Racontez comment Dieu a transformé des situations compliquées pour faire valoir votre droit ?  

5. Pourquoi est-il important d’être à la fois “serpent ” et “colombe” ? Que manque-t-il quand nous ne sommes que l’un des deux ? 

Prière 

Remerciez le Seigneur pour les comportements dont Il vous a déjà équipé/e pour rayonner de Sa présence dans votre lieu de travail. Remerciez- le pour tout ce qu’Il vous a montré ou toutes les fois où Il est intervenu d’une façon tangible suite à la prière. 

Demandez au Seigneur de faire de vous, à la fois,  un serpent et une colombe afin de pouvoir vivre comme des enfants du Royaume qui rayonnent de Lui dans vos situations de travail.  

J’ai aimé cet article, je le partage dans mes réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Restez informé !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.