L’une des difficultés avec les embûches de la vie professionnelle est que les incidents qui nous tombent dessus ne se planifient pas ! Ils peuvent arriver n’importe quand mais par contre, ils demandent souvent une réaction immédiate de notre part !! Pas le temps d’ouvrir notre Bible, de prier, de demander conseil … C’est sur l’instant que nous sommes requis de réagir … et dans ces conditions, comment faire pour que notre réaction soit la bonne ? Celle qui est conforme à ce que Dieu attend ?

Si le Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise, ainsi que de tes mains, ô roi, qu’Il nous délivre ! Mais même s’il ne la fait pas, ô roi, sache bien que nous n’adorerons pas tes dieux et que nous ne nous prosternerons pas devant la statue d’or que tu as fait ériger. Dan 3 : 17-18 

Un contexte de pression au travail et de délation 

Le livre de Daniel est encore une fois une source d’inspiration importante pour nous aider à réagir de façon adaptée aux attaques que nous pouvons rencontrer en situation de travail. Car Daniel et ses trois amis ont connu des situations de stress terrible à la cour de Nabuchodonosor dont ils étaient les administrateurs et les conseillers.

Au chapitre 3 du livre de Daniel, Nabuchodonosor vient de faire ériger une statue en or de trente mètres de haut devant laquelle il souhaite voir se prosterner, dans un grand cérémonial à sa propre gloire, toutes les personnalités du royaume. Mais Shadrak, Meshak et Abed-Nego n’y participent pas. Ce que des confrères « bien intentionnés » se dépêchent de signaler au roi. Comment osent-ils offenser ainsi le roi par cet acte de rébellion ouverte, véritable affront à son autorité ?

Sommés de le faire lors de la prochaine cérémonie au risque d’être jetés dans une fournaise ardente, Shadrak, Meshak et Abed-Nego lui répondent : « Si le Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise, ainsi que de tes mains, ô roi, qu’Il nous délivre ! Mais même s’il ne la fait pas, ô roi, sache bien que nous n’adorerons pas tes dieux et que nous ne nous prosternerons pas devant la statue d’or que tu as fait ériger » Dan 3 : 17-18

Et ce qui devait arriver arriva ! Ils sont tous trois jetés dans la fournaise … où l’ange de Dieu vient se joindre à eux ! Ils en ressortent absolument indemnes, sans odeur de fumée, sans un seul cheveu roussi. Dieu les a préservés ! Devant ce prodige, Nabuchodonosor s’exclame : « Béni soit le Dieu de Shadrak, de Méshak et d’Abed-Nego ! Il a envoyé son ange et a délivré ses serviteurs qui ont placé leur confiance en lui. Ils n’ont pas hésité à enfreindre l’ordre du roi et à risquer leur vie plutôt que de servir et d’adorer un autre dieu que leur Dieu ! » Dan 3:28

Shadrak,  Méshak et Abed-Nego réagissent avec justesse et courage parce qu’ils sont préparés : 

Il y aurait beaucoup de choses à retirer de cet épisode pour notre vie professionnelle. Nous pouvons y être placés dans des situations qui vont nous demander beaucoup de discernement et de courage pour oser marcher à contre-courant. A contre-courant du politiquement correct, du prêt à penser pour tous, de la réussite à tout prix, de la recherche de profit maximum au détriment de la déontologie, du culte de la puissance qui écrase tout concurrent …  

Ils sont préparés :  

  1. ils connaissent intimement leur Dieu : ils savent ce qu’Il aime et ce qu’Il déteste, ils connaissent sa puissance et son autorité. Leur vision de l’autorité de Dieu est si forte qu’ils n’ont pas peur de défier l’autorité même du roi car ils savent que Nabuchodonosor aura, lui aussi, à lui rendre des comptes.   
  2. ils ont déjà choisi leur ligne de conduite : « Même s’il ne le fait pas (nous délivrer de la fournaise) sache, ô roi, que nous n’adorerons pas tes dieux »  Dan 3 :18. Ce n’est pas au milieu de l’épreuve que leur ligne de conduite a été prise mais bien avant, dans le face à face avec Dieu.

 

Soyons leurs imitateurs et nous aussi, passons du temps avec Dieu !

N’hésitons pas à cultiver notre relation avec Lui et à nous mettre sincèrement à son écoute, dans la prière et à l’étude de Sa parole.  Demandons-lui le courage et le discernement dont nous avons besoin pour les contextes de travail où Il nous a placés. Il pourra alors se servir de nous de façon adaptée, dans les petites ou les plus grandes choses, pour impacter notre environnement et apporter un peu de sa présence et de sa bénédiction à nos proches. Car là où la justice de Dieu se manifeste, c’est le sel et la lumière de l’Évangile qui se répandent ! 

Comme Daniel et ses amis, soyons prêts pour les batailles qu’Il a préparé pour nous ! 

Laisser un commentaire

Fermer le menu