Concilier salaire et foi

“Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu” Luc 20:25

Nous travaillons tous pour subvenir de façon digne à nos besoins. Pour la plupart d’entre nous, à travers un salaire que nous gagnions en échange d’une activité professionnelle, régie par un contrat de travail. Et l’injonction à travailler est forte car il n’y a guère d’autres moyens par lesquels nous pouvons gagner ce dont nous avons besoin !

Pour autant, les entreprises pour lesquelles nous travaillons ne sont pas nécessairement tournées vers des objectifs “chrétiens” et elles s’occupent pour la plupart, de questions très séculières, fort éloignées du salut des âmes !

A partir de ce double constat, les questions qui se posent à nous dans notre relation au travail sont nombreuses :

  • En vendant notre force de travail à ces entreprises, jusqu’où sommes-nous à leur disposition ?
  • Comment voir notre salaire : comme une juste rétribution ? comme une grâce venant de Dieu ? ou encore comme une forme de compromission avec les valeurs du monde ?
  • Quelle doit être la juste place du salaire dans le choix de mon activité professionnelle ?
  • Est-il bon de vouloir gagner plus ? Pour quelles “bonnes” raisons ?
  • Comment faire la différence entre “besoins” et “désirs” ? 
  • Pourquoi la peur de manquer est-elle une idôlatrie ? Comment m’en prévenir ?
  • Et pour les employeurs : Comment rétribuer correctement leurs employés sans pour autant mettre mon entreprise en péril ou “casser” le marché ?

Lors de cette webconférence de rentrée, nous avons discuté de notre perception du salaire sur des bases bibliques.  Un thème important à continuer à creuser afin que notre façon de travailler honore Dieu et soit un minisitère à sa gloire.  

Le replay de la conférence, avec les questions et témoignages des participants est accessible gratuitement ! 

 

Notre intervenant : Daniel TOUILLIEZ

Daniel a exercé 35 ans de « travail-ministère » au sein d’une grande entreprise dans le domaine de l’énergie. Ancien responsable du GBE (groupes bibliques d’entreprises), il est aujourd’hui accompagnant de personnes en recherche d’emploi au sein de « Solidarités Nouvelles face au chômage. » 

Il intervient comme conférencier selon la demande des Eglises pour présenter les principes bibliques du travail afin de permettre aux chrétiens d’entrer pleinement dans leur appel.  

Restez informé !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.